Outsphère – Guy-Roger Duvert

Couverture Outsphere, tome 1« Après avoir quitté une Terre mourante du fait des erreurs de nos sociétés, l’Arche, premier vaisseau à coloniser une exoplanète, arrive au bout d’un long voyage de 80 ans. Les colons sortent de leurs caissons cryogéniques et découvrent ce qui doit devenir un nouveau commencement pour l’humanité. Une nouvelle planète, un monde principalement végétal baptisé Eden. Les surprises se cumulent vite : la surface abrite une espèce primitive mais intelligente, des ruines prouvent l’existence de civilisations passées avancées, le système climatique obéit à des règles très particulières. Mais malgré tout cela, la colonisation commence de manière somme toute très classique, avec les traditionnelles oppositions entre militaires, scientifiques, civils. Mais tout change avec l’arrivée d’un nouveau joueur : un second vaisseau spatial arrive, quelques mois seulement après l’Arche. A son bord, des Terriens partis 60 ans plus tard, bénéficiant d’une technologie plus avancée, et eux même fortement modifiés génétiquement. Capables de se synchroniser et de communiquer télépathiquement entre eux, ils sont devenus une espèce fondamentalement collectiviste, que tout oppose aux traditionnels Terriens individualistes de l’Arche. Les deux peuples essaient dans un premier temps de cohabiter et d’apprendre les uns des autres, mais les obstacles rencontrés, le passé de la planète qui s’avère beaucoup plus riche et mystérieux que prévu, vont rapidement augmenter les tensions. Eden représente-t-il un nouvel espoir, ou au contraire la fin d’une civilisation? »

Outsphère, Guy-Roger Duvert, Amazon, 2019

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur de m’avoir envoyée son roman.

Il s’agit d’un roman de Science-fiction, et il n’est clairement pas passé avec moi. Depuis quelque temps j’essaie de me mettre un peu plus à la science-fiction, mais c’est un genre avec lequel j’ai quand même du mal. Outsphère m’avait vraiment intrigué, sa couverture est superbe, et il a une bonne note sur livraddict, il avait tout pour me plaire.

Le scénario est original. On est dans un vaisseau, après avoir laissé une Terre qui se meurt, afin de trouver une autre planète exploitable, et essayer de ne pas reproduire les mêmes erreurs. Une bande de scientifique ont été cryogénisés, et sortent de leurs long sommeil peu à peu. Ils découvrent Eden, leur nouvelle planète, et envoie une scientifique (cobaye) sur cette dernière, afin de voir si elle est entièrement viable. Et plus tard, un second vaisseau arrive, avec à son bord des personnes génétiquement modifiées, sans personnalité, et ne vivant que dans un groupe. Et j’ai un peu perdu le fil à ce moment là.

La faute n’est pas à imputer à l’auteur, car son sujet est vraiment intéressant, il exploite beaucoup de choses en peu de temps, abordant énormément de sujets, tels que la montée d’une dictature, mais rapidement freinée par un groupe de rebelle, une civilisation intelligente qui va se voir envahir, des êtres humains génétiquement modifiés, la façon qu’on a de traiter notre planète … Tout cela avec une jolie plume addictive.

Le problème, ça a été tout les moments « scientifiques », qui peuvent intéresser certains, mais pour lesquels j’ai décroché, et les personnages, qui m’ont laissée distante. Je n’ai pas réussi à m’attacher ou à créer un lien avec eux, car différents et plus âgés, je pense.

Il y a pas mal d’action, comme le grand final, mais aussi un peu disséminé dans le livre, si bien qu’on ne s’ennuie pas.

C’est un roman que je conseille les yeux fermés aux personnes aimant la Science-fiction, n’ayant pas de problème avec elle. Car j’ai tout de même passer un bon moment en le lisant, grâce à tout les thèmes abordés, qui décrit ce qui pourrait vraiment se passer si on en arrivais là, et la plume agréable de l’auteur. Je le recommande tout de même fortement !

Sylnor

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Audrey dit :

    Même si ce roman ne t’a pas enthousiasmée outre mesure, tu en fais ressentir les principaux points positifs 🙂
    Pour ma part, je l’ai vraiment beaucoup aimé malgré mon peu d’appétence pour la SF.

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Oui, parce qu’il a beaucoup de point positif, je le reconnais 🙂
      Tant mieux, ce livre a du potentiel ! Tu n’est pas du tout familière avec la SF ?

      Aimé par 1 personne

      1. Audrey dit :

        J’en lis très peu et toujours des textes « accessibles » comme celui-ci…

        Aimé par 1 personne

      2. antredesylnor dit :

        Si tu veux en lire un peu plus, je te conseille les Dystopies ! Elles sont assez accessibles et ne respecte pas les codes conventionnels de la SF 😉

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s