Fleurs d’Oko – Laëtitia Danae /finaliste #PLIB2022

Couverture Fleurs d'Oko, tome 1

« À Sangaré, la magie, réservée aux hommes, se déploie en de multiples couleurs. Mais petite Oko est spéciale. Elle parle le Langage des fleurs.
Lorsque le murmure des griottes annonce la venue du puissant Soumaoro, envoûteur du royaume en quête d’un aspirant prêt à lui succéder, Oko prend sa décision. Elle quitte tout pour assouvir son besoin d’aventure et de reconnaissance.
Alors qu’aux portes de la capitale, la Brousse menace d’étendre son fléau, dans les dédales du palais d’Ivoire, Oko découvre un tout autre monde. Celui de la magie, telle qu’elle ne l’a jamais expérimentée, mais aussi les intrigues de la cour, les ruses et les coups bas. À qui peut-elle se fier ? Qui redouter ? Tant de questions, si peu de réponses. La concurrence est rude et les embûches parsèment le chemin de la jeune aspirante.
Et à travers ses épreuves, petite Oko deviendra grande. »

Je ne m’attendais pas à grand chose par rapport à cette lecture, et j’ai été superbement surprise.

L’autrice nous emmène dans une Afrique magique et mystérieuse, où ce sont les hommes qui détiennent la magie, à l’exception de très rares femmes, dont fait partie Oko. La magie est partout dans ce roman, que ce soit dans la nature, dans les personnages ou bien l’intrigue.

Ce premier tome pose les bases de ce monde gouverné par une reine. On nous présente la brousse, une entité naturelle et malfaisante qui effraie tout le monde. Nous faisons la rencontre de Soumaoro, sorcier mentor très puissant, et de ses disciples, certains oubliables, d’autres plus attachants. Et surtout nous faisons la connaissance d’Oko, qui prend en main son destin après avoir subi celui ci. Maltraitée par sa tante, elle va voir Soumaoro pour devenir sa disciple. Elle est très attachante, le point de vue interne y est surement pour beaucoup. Nous allons suivre son périple pour rester disciple, et la difficulté d’être une femme dans ce monde de magie réservé aux hommes. J’ai adoré la suivre, découvrir de nouvelles magies avec elle, de nouveaux personnages ainsi que ses relations avec eux.

La plume est fluide et agréable, et une fois le livre ouvert on ne s’arrête qu’à la fin. Les différentes magies sont fascinantes, et nous avons plaisir à assister aux cours de Soumaoro. Les légendes africaines sont à l’honneur, et j’ai aimé les histoires contées par les griottes. L’univers est intriguant, avec des plantes, fleurs et créatures inconnues toutes plus fascinantes les unes que les autres. C’est vraiment un roman que j’ai adoré et dont je lirais la suite avec grand plaisir.

Sylnor

#ISBN9782490151264

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Je l’ai également beaucoup apprécié 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s