[Repost] D’or et d’oreillers – Flore Vesco /Finaliste #PLIB2022

Couverture D'or et d'oreillers

C’est un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Il trône au centre de la chambre qui accueille les prétendantes de lord Handerson. Le riche héritier a conçu un test pour choisir au mieux sa future épouse. Chaque candidate est invitée à passer une nuit à Blenkinsop Castle, seule, sans parent, ni chaperon, dans ce lit d’une hauteur invraisemblable. Pour l’heure, les prétendantes, toutes filles de bonne famille, ont été renvoyées chez elles au petit matin, sans aucune explication.
Mais voici que lord Handerson propose à Sadima de passer l’épreuve. Robuste et vaillante, simple femme de chambre, Sadima n’a pourtant rien d’une princesse au petit pois ! Et c’est tant mieux, car nous ne sommes pas dans un conte de fées mais dans une histoire d’amour et de sorcellerie où l’on apprend ce que les jeunes filles font en secret, la nuit, dans leur lit…





Je n’attendais pas grand chose de cette lecture et ce fut une très bonne surprise, proche du coup de cœur. Flore Vesco a une plume merveilleuse qui a le don de nous transporter, et de passer par toutes les émotions.

Nous suivons la famille Watkins, dont la mère veut marier ses filles au meilleur parti. Chacune de ces filles est blonde et fragile comme le veut la coutume. Quand une rumeur leur parvient qu’un Lord richissime cherche une épouse à la condition que celle ci passe une nuit dans son manoir sans chaperon ni parent, la mère les emmène tout de même avec leur femme de chambre, Sadima, passer l’épreuve. Les trois jeunes filles échoueront, mais Sadima est également invité à tenter l’épreuve.

Sadima est ultra attachante, j’ai adoré la suivre dans son évolution et dans ses relations. Elle est l’opposé des filles dont elle s’occupe, fragile et soumise. Elle sait chasser, n’a pas sa langue dans sa poche et possède un fort mental. Et elle possède un don rare. J’ai beaucoup aimé Handerson, tout aussi attachant que Sadima dans sa manière d’être, secret et excentrique à la fois, je l’ai adoré.

L’intrigue est vraiment géniale, je ne m’attendais pas à une telle chose, surtout dans un roman France Loisir. La sexualité est souvent abordé, mais toujours de manière implicite, presque poétique. La relation entre Sadima et Handerson est adorable, ils apprennent à se découvrir petit à petit. Si le livre est vendu comme une sorte de réécriture de La Princesse aux petits pois, l’autrice y intègre également d’autres contes à sa manière, comme Barbe Bleue, Cendrillon et bien d’autres. Je ne peux pas trop en dire, mais j’ai adoré aussi l’histoire de la maison et le don de Sadima. C’est un roman que j’aurais adoré découvrir plus jeune, en terme d’éveil du corps et de la sexualité.

Au final, c’est une superbe lecture, avec des personnages ultra attachants qu’on adore suivre et une intrigue bien ficelé, le tout porté par une plume poétique et légère. Le roman se lit très rapidement, on ne veut qu’une chose : connaître la suite !

Sylnor



ISBN : #ISBN9782211310239

#plib2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s