Pandemonium – Aurélie Mendoça

Couverture Pandemonium

« Chacun à sa manière cherche le sens de la vie. Moi, j’essaie au quotidien de donner du sens à la mort.
Je me nomme Elena Lautturi et je suis thanatopractrice. Croque-mort autrement dit. L’image ne manque pas de mordant… Des civilisations plus anciennes m’auraient désignée comme une passeuse d’âmes. Ce que je suis, au figuré comme au propre…
Une mésaventure aux enfers a fait de moi l’employée spéciale de la déesse Hela. Ma mission est simple: m’assurer que chaque âme destinée à son royaume arrive à bon port, tout cela sous couvert de mon humble entreprise de pompes funèbres, le Pandemonium.
L’enfer est un lieu complexe et je fais partie des nombreux rouages qui permettent son bon fonctionnement. Malgré mon professionnalisme, il apparaît évident qu’une entité inconnue et puissante me considère plus comme le grain de sable dans la machine.
Aujourd’hui, je suis menacée…
Moi et les destin de toutes ces âmes qui dépendent de mes soins… »

J’ai emprunté Pandemonium à la bibliothèque, car c’était un roman de la maison d’édition Chat Noir. Je ne m’attendais pas à grand chose en réalité, et j’ai été plus que surprise.

Nous suivons Elena, une thanatopractrice qui a passé un pacte avec Hela, une déesse de la mort. Elle dirige désormais ses propres pompes funèbres, dans laquelle seul les défunt destinés à Hela vont. Mais Elena est menacé par une entité très puissante, qui veut s’en prendre à elle. Protégée par ses corbeaux – des envoyés des Enfers – elle gère son entreprise et effectue tant bien que mal son devoir envers Hela.

J’ai complètement été séduite par l’histoire. C’est Elena qui nous narre son histoire, et elle ne manque pas de sarcasme. Courageuse et sensible, forte et fragile, c’est un personnage qui m’a captivée. Elle a une mission dure et compliquée qu’elle doit mener à bien, malgré la difficulté de celle-ci.

La relation qu’elle entretien avec Morgane est superbe, cette dernière étant un personnage qui devient de plus en plus important dans la vie d’Elena. Elle est un personnage attachant, qui a été écrit pour Elena, embellissant sa nature.

L’autrice s’est permise de reprendre toutes les religions et mythologies afin de créer sa version des Enfers, divisé en plusieurs royaume, une divinité dans chaque. La mythologie nordique prime, avec Hela, mais la chrétienté n’est pas en reste avec Lucifer. L’autrice reprend donc des éléments existants et crée un univers à la fois connu et nouveau. J’ai aimé voyager dans ces enfers en compagnie d’Elena.

Quant à la plume, elle est extrêmement agréable à lire, et le roman se lit d’une traite. J’ai d’ailleurs eu du mal à le reposer. Bien que le thème principal soit la mort, celle ci est abordée avec délicatesse et humour, sans pour autant enlever la gravité de la chose. L’autrice s’est par ailleurs fortement renseignée sur les pratiques dans les pompes funèbres, ce qui nous offre des explications et des descriptions rendant le récit plus réel. Rien n’est réellement inventé, et cela nous offre une vision différente du moment entre l’arrivée au pompe funèbre et l’enterrement, souvent méconnu.

Au final, un roman que j’ai adoré avec des protagonistes très attachants. Un livre qui sait doser entre gravité et humour sur le sujet sensible qu’est la mort, avec une plume des plus agréable à lire.

Sylnor

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je ne le connaissais que de nom, mais il a l’air vraiment sympa ce roman !

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Si tu en a l’occasion, lis le ! 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. C’est noté 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s