Le Phare au Corbeau – Rozenn Illiano #PLIB2020

Couverture Le phare au corbeauAgathe et Isaïah officient comme exorcistes. L’une a les pouvoirs, l’autre les connaissances ; tous deux forment un redoutable duo.
Une annonce sur le réseau social des sorciers retient leur attention. Un confrère retraité y affirme qu’un esprit nocturne hante le domaine d’une commune côtière de Bretagne et qu’il faut l’en déloger. Rien que de très banal. Tout laisse donc à penser que l’affaire sera vite expédiée.
Cependant, lorsque les deux exorcistes débarquent là-bas, le cas se révèle plus épineux que prévu. Une étrange malédiction, vieille de plusieurs générations, pèse sur le domaine de Ker ar Bran, son phare et son manoir.
Pour comprendre et conjurer les origines du Mal, il leur faudra ébranler le mutisme des locaux et creuser dans un passé que certains aimeraient bien garder enfoui…

Nous suivons Agathe, une jeune femme qui a la faculté de voir les fantômes, mais son don est incomplet, car elle ne peux les guider et apaiser leurs âmes. C’est pourquoi elle fait équipe avec Is, qui lui peux envoyer les fantômes en paix grâce à sa magie empruntée. L’équipe travaille sur des cas de maisons hantée, jusqu’à ce qu’on fasse appel à eux pour un cas de malédiction dans un vieux château.

Si j’ai passé un assez bon moment en lisant Le Phare au Corbeau, je suis sortie de ma lecture assez déçue et mitigée.

Le livre parle beaucoup de sorcière et de malédiction, et nous entraîne dans un château mystérieux en Bretagne, où les légendes ont une place très importante.

Je n’ai pas réussie à m’attacher aux personnages, entre Agathe qui passe beaucoup de temps à se plaindre de son don incomplet et Is qui n’est pas assez développer, et les autres personnages qui servent uniquement à faire avancer l’intrigue.

L’écriture est assez simple, plaisante à lire, mais l’intrigue est bancale, avec de grosses facilitées scénaristique. De plus, l’ambiance m’a déçue dans le sens où je n’ai pas eu peur une seule seconde, l’atmosphère n’est pas assez oppressante, et j’en attendais beaucoup plus pour un livre avec ce genre de sujet.

J’ai beaucoup aimé la première partie, mais j’ai décroché ensuite, à cause des flash back qui perturbaient la continuité du récit. Si ils sont très utiles à l’histoire pour découvrir ce qu’il s’est réellement passé ici, ils sont mal placés et cassent le rythme de l’histoire.

Et je n’ai pas aimé la fin, trop grosse à mon goût.

En revanche, si vous chercher une histoire avec dans fantômes sans frisson et prise de tête, ce roman est parfait, car il reste bon dans sa narration, et les personnages sont assez bien construit malgré le fait que je ne me suis pas attachée à eux.

Sylnor

#ISBN9782375791271

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. plumesdelune dit :

    J’ai pas été très emballée, j’ai bien aimé certaines idées mais l’héroïne m’a ennuyée au possible avec ses apitoiements XD
    Kin

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Je te rejoins dans le fait que l’héroïne est agaçante à se plaindre sans cesse X) Merci pour ton retour ! 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s