Cendres – Johanna Marines #PLIB2020

« Londres, 1888. Nathaniel et Luna vivent dans un quartier mal famé de l’East-End. Pour survivre, ils sont obligés de revendre les objets qu’ils ont volés. Au même moment, à Westminster, Agathe accepte de devenir la domestique de la famille Henwoorth. Leur destin va basculer le jour où Nathaniel va découvrir un cadavre. Agathe, une jeune femme plutôt naïve prête à tout pour payer les médicaments de sa mère malade. Celle-ci va être embauchée comme parurière chez les Henwoorth. Mais, rapidement, le fils ainé de la famille, Archibald, se montre étrange… Qu’attend-il vraiment d’elle ? Et si un tout autre destin l’attendait ? Nathaniel Depford, un jeune homme de 27 ans, qui travaille comme allumeur de réverbères dans la vieille ville. Orphelin, il ne sait presque rien de ses origines. Mais, quand celle qu’il considère comme sa sœur, Luna, disparaît et que d’étranges cauchemars refont surface, son monde fragile vacille… Réussira-t-il à retrouver Luna avec l’aide de la police ? Ou devra-t-il faire chemin seul pour comprendre les forces obscures qui tirent les ficelles en coulisse ? Et si son passé le rattrapait ? »

« Londres, 1888 » Avec ces deux premiers mots, nous savons que nous allons lire du steampunk. Et ça ne rate pas. S’il n’est pas très prononcé, car ce n’est pas un roman steampunk de base, il y a beaucoup d’éléments qui y renvoie, notamment des oiseaux mécanique, des diligences se conduisant seules, des membres amputés et remplacé par du métal … Si l’on aime le steampunk, on est servi ! Sans oublier les nombreuses références à Jack l’Éventreur que j’ai beaucoup aimé. L’autrice a parfaitement réussie à recréer l’atmosphère et l’ambiance si reconnaissable dans les romans qui se passent à ces époques.

Parlons des personnages. Agathe est la protagoniste principal. Je ne l’ai pas beaucoup apprécié, je ne saurais dire pourquoi. Elle se propose comme domestique dans une grande demeure, afin de gagner de l’argent et sauver sa mère malade. Nathanial et le second protagoniste, il allume les réverbères de Londres la nuit tombée. Il vit avec sa jeune sœur d’adoption, Luna, personnage que j’ai adoré. Elle est forte et audacieuse, et n’a pas sa langue dans sa poche.

Nos personnages vont devoir faire face à une vague de disparitions chez les jeunes femmes et de meurtres en série. L’enquête sera menée en parallèles, ce qui est très intéressant.

Le roman est très bien écrit, l’autrice parvient à nous immerger dans son univers sans trop de mal, et on essayer de résoudre l’enquête avec nos personnages. L’intrigue est très bonne, et le livre se lit tout seul. Seul élément qui m’a déplu : Une révélation qui changera toute l’histoire mais que je n’ai pas apprécié, et quelques ficelles scénaristiques.

Au final, un très bon roman steampunk, très bien écrit avec des bons personnages !

Sylnor

#ISBN9782490151080

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s