Aberrations: Le réveil des Monstres – Joseph Delaney

« Le ShCouverture Aberrations, tome 1 : Le réveil des monstresole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l’Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations.
Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l’un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l’apprenti d’une mystérieuse guilde qui l’envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger… »

Aberrations, tome 1, le Réveil des Monstres, Joseph Delaney, Bayard Jeunesse, 2019 (352 pages)

Il s’agit donc de la nouvelle saga de Joseph Delaney, l’auteur de la saga des Épouvanteurs. Le résumé m’intriguait beaucoup, et me faisait beaucoup penser à The Mist. Et de par cet auteur, j’en attendais beaucoup. J’ai peut être placé la barre un peu haut, mais j’ai été déçue par rapport à ce que j’attendais. Le livre n’est pas mauvais du tout, loin de là, mais face à l’engouement qu’il à suscité et les espoirs que j’avais, je lui en demandais trop.

En même temps, je ne lui ai pas vraiment donné sa chance. Je suis en train de lire les Épouvanteurs en ce moment, donc un récit à la 1ère personne et un personnage que j’adore, pour passer à un récit à la 3ème et un personnage dont j’ignore absolument tout.

Le roman est très bien écrit, avec des belles descriptions de créatures et le synopsis est très intéressant, mais je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire.

Un brouillard mystérieux, le Shole, envahi certaines parties du pays. Les personnes touchées par ce brouillard se voient privées de leur humanité : elles mutent et deviennent sanguinaires, ne reconnaissant personne et n’ayant plus apparence humaine. Crafty attend seul dans une cave le retour de son père. Quand ce dernier revient, il emmène son fils au château, afin qu’il devienne une mouche de porte. En effet, les personnes ayant du sang de Fey dans les veines se voient immuniser contre les mutations engendrées par le brouillard. Il va donc, à travers des portails, voyager dans le brouillard, en compagnie de deux autres mouches de portes, Donna et Lucky, ses nouveaux amis.

Personnellement je ne m’attendais pas à ce type de récit. On a une approche à la troisième personne qui crée un énorme écart avec le récit des Épouvanteur, on ressent moins les émotions ou les états d’âme de Crafty. On est moins accroché par le récit cependant cela ne m’a pas empêché de rentrer dans le livre et de l’apprécier.

Déjà, je n’ai pas aimé le personnage de Crafty. Je ne sais pas pourquoi. Il n’est pas chiant, il ne s’apitoie pas sur son sort, il n’a juste pas de chance. Mais le courant n’est pas passé. Je n’ai pas réussi à m’attacher à un seul des personnages. J’ai détesté les adultes. Ils sont ignares, dans le sens où ils ne voient rien. Ils ferment les yeux, préférant ignorer plutôt que d’assumer leurs actes. Et tout le monde les croient, vu qu’ils sont des Manciens, un très haut statut dans la société, et qu’ils étudient le Shole. De plus, Crafty passe son temps à désobéir, mais on le récompense plus ou moins à chaque fois, bien qu’il mette la sécurité de tout le monde en danger. Du coup je n’ai pas eu de réel suspens quant au sort des protagonistes, et si l’un venait à mourir, cela ne me faisait rien.

Crafty est un personnage peu attachant, je pense que l’auteur a essayé de reproduire une approche similaire à Thomas, mais ça n’a pas marché. On en apprend beaucoup sur lui tout au long du livre mais cela ne change rien de notre point de vue sur lui. Et vers la fin du récit il devient très agaçant, enfin de mon point de vue.

Les autres personnages sont quant à eux assez jetables et peu profond, on en apprend pas assez pour les aimer. Les Manciens sont hautain de par leur rang sociaux et donc peu regardant envers les Mouches de Portes qui sont des Feys, des roturiers sans aucune possibilités d’évolutions sociales. Les personnalités des Manciens sont toutes relativement semblables, seuls quelques point dans leur comportement montre une future évolution de leur personnalité.

L’idée est originale et ma vraiment conquise, mais pas assez exploitée à mon goût. On en sait pas plus sur l’origine de ce brouillard, ni sur les mutations. Je sais qu’on en est qu’au premier tome, et j’espère avoir la réponse dans le prochain ! Les créatures sont belles, des mélanges cauchemardesques d’humain et d’animaux. C’est le gros point fort de ce roman !

J’ai adoré l’idée et l’écriture, même si tout est maladroit dans le récit. Les créatures sont très bien décrites l’aspect du livre est magnifique. On reste quand même déçu par l’approche globale.

Ce que j’ai apprécié, c’est le fait que les Monstres sont à la fois des entités, des créatures sans aucune raison et incapable de réfléchir, mais aussi les plus éminents chercheurs, des êtres humains dotés d’un sens moral. La menace est double dans ce roman.

Autre chose, il y a avait un petit bandeau avec le livre, qui précisait « lu et approuvé par Thomas Ward », ce qui présage que ça se passe dans le même univers. Or, il n’y a qu’une minuscule référence prouvant que c’est le même univers.

Un petit mot sur la couverture : Elle est magnifique. Vous ne le verrez pas, mais les dessins et les écritures sont en relief, et le rouge ressort vraiment bien avec le blanc en arrière plan. Un très beau livre, qui ne détonne pas trop à côté des Épouvanteurs. Petit regret : Il n’y a plus les petits dessins en haut des chapitres.

Il s’agit encore ici d’un roman jeunesse, mais au même niveau que l’Épouvanteur, avec des scènes « d’horreur », donc qui plaira également au plus âgés !

Au final, c’est un bon roman, mais j’en attendais trop. Je lirais tout de même le deuxième tome, car je pense que ce sera une bonne saga !

Je lirais sans aucun doute les prochains tomes en espérant que le récit s’améliore pour que cette future saga soit encore meilleure !!

 

Sylnor/EnoX

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Symphonie dit :

    J’avais vu passer ce livre, qui m’avait intriguée, mais je vais attendre les prochains tomes pour voir l’évolution du coup^^

    J'aime

    1. antredesylnor dit :

      Si tu n’a jamais lu de livres de cet auteur, tu devrais peut être apprécier ^^
      Mais c’est une bonne idée d’attendre la suite, au moins tu n’est pas déçue !
      Merci pour ton commentaire ! 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Minimouthlit dit :

    J’avoue qu’en tant que fan de la saga L’épouvanteur, j’ai un peu peur de ce que nous réserve cette nouvelle saga 🙂
    Mais bon, je la dévorerai quand même 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Si tu fait abstraction du fait que c’est Delaney qui l’a écrit, tu peux aimer ! J’ai été déçue car j’en attendais plus de lui !
      Je n’en doute pas un instant ! 🙂
      Merci pour ton commentaire ! 😀

      J'aime

  3. J’ai un peu peur que ça soit trop jeunesse pour moi et ce que tu dis des personnages ne me donnent pas envie de me lancer tout de suite.

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Je l’ai trouvé plus jeunesse que les epouvanteur, après je ne veux pas t’empêcher de te lancer dans la saga, tu aimeras peut être ^^

      Aimé par 1 personne

      1. J’essaierai d’abord L’Épouvanteur alors 🙂

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s