Terre de Brume tome 1, le Sanctuaire des Dieux – Cindy Van Wilder

« DepuCouverture Terre de Brume, tome 1 : Le Sanctuaire des dieuxis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire de Prêtres de l’eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière.
Au cours d’une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s’est levée… et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s’allient afin d’empêcher leur monde de sombrer dans l’oubli. »

Terre de Brume, tome 1 Le sanctuaire des Dieux, Cindy Van Wilder, Rageot (2018)

J’ai découvert Cindy Van Wilder avec les Outrepasseurs. J’avais bien aimé, et j’ai eu envie de lire quelque chose de nouveau. Je n’ai pas lu le résumé, je savais uniquement que la Brume avait envahi la terre et que des créatures en sortaient. Et ça me tentait, mais je n’espérais pas grand chose. Et la couverture m’attirait beaucoup, elle est belle et mystérieuse, et révèle juste ce qu’il faut !

On suit Héra, une prêtresse de l’eau, et Intissar, une prêtresse du feu. Elles vivent chacune dans un temple différent. Nous avons un point de vue interne des deux jeunes filles, ce qui nous permet de mieux les connaître, chacune des leurs côté. J’ai une préférence pour Intissar que je ne saurais expliquer. Ce sont deux femmes fortes, courageuses et indépendantes. Elles sont capables de tout pour protéger les leurs. J’ai vraiment aimé ces personnages, même si je trouve qu’il manque quelque chose.

Les autres personnages sont très secondaires, et j’ai l’impression qu’ils ne sont là que pour aider les personnages principaux à s’épanouir. On ne s’attache pas à eux, et s’ils viennent à mourir, ça nous est égal.

Ce qui m’a surprise c’est le fait que ça se passe dans un univers de fantasy. Nous avons même une carte au début de l’ouvrage, ce qui est un gros point positif pour moi. J’avoue que j’ai directement pensé à The Mist quand j’ai appris de quoi le livre traitait. Finalement, même si le concept n’est pas très différent, ce livre ci parle de magie. Il y a de la magie tout au long. Et les créatures qui en sortent ne ressemblent en rien à celles de King. Et le concept de magie est assez originale.

L’écriture est fluide, on le lit assez rapidement. J’ai bien aimé les extraits de journaux, carnets, lettres au début de chaque chapitre, nous en apprenant un peu plus sur cette Brume et sur ce monde, et le rendant un peu plus réel. Il y a très peu de longueur, et les scènes d’actions sont vraiment bien écrite. J’ai passé un bon moment avec cette lecture, originale et entraînante, même si j’aurais aimé voir et en savoir plus sur les créatures. Peut être dans le second tome.

Sylnor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s