Rocaille – Pauline Sidre #PLIB2021

Couverture Rocaille

« Gésill ne dort plus depuis qu’il est mort.

Assassiné puis ramené à la vie par les Funestrelles, des brigands sans scrupules qui voudraient le voir reprendre son trône, l’ancien roi Gésill n’a plus goût à rien.

Son sang vert, autrefois seule source de végétation de la Rocaille, s’est tari. Il pourrit. Seul un représentant des Magistres, ces êtres mythiques exterminés par les ancètres de Gésill, pourrait y remédier.

Aussi, lorsque les Funestrelles, accompagnés du défunt, se mettent en quête de trouver un jeune homme qu’on dit leur dernier descendant, ils sont loin d’imaginer que leur découverte ébranlera toutes leurs certitudes. Sur la Rocaille comme sur eux-mêmes.

Dans ce premier roman aux allures de fable baroque, Pauline Sidre dépeint un monde où se confrontent le vert et l’aride, jusque dans l’âme des protagonistes. Brillant par son écriture évocatrice et la puissante envie d’émancipation de ses personnages, Rocaille est un enchantement : une émeraude au milieu de la roche. »

Je ne voulais pas particulièrement lire Rocaille, mais j’ai entendu tellement de bonnes critiques de la part des jurés que j’ai finalement sauté le pas. Peut-être ai-je mis la barre un peu trop haute, car si j’ai apprécié, cela n’a pas été la révélation que j’espérais.

Rocaille possède de très bonnes idées : nous sommes dans un royaume, gouvernés par des Rois Verts. Ces Rois Verts peuvent faire pousser des légumes et des fruits grâce à leur sang, permettant ainsi de nourrir le royaume, rien ne poussant sur la terre aride de ce dernier.

Le récit commence quand le dernier Roi Vert se relève de sa mort. Nous apprenons que des personnes ont été grassement payées afin de réanimer le Roi. Gésill, de son nom, devra collaborer avec elles, dans le but de reprendre sa place et de sauver son royaume.

Je n’ai pas tellement de choses à dire sur le roman. J’ai bien aimé la première partie, la découverte de l’univers, des différents personnages. La deuxième partie est un peu plus lente, avec quelques révélations, mais je me suis un peu ennuyée pendant la lecture, puis la troisième n’a pas su relevé la barre. Ce qui me laisse assez mitigée.

Les personnages sont assez intéressants, ils sont bien construits avec un bon background, mais assez volatiles. Je ne me suis néanmoins pas attachée à eux, si bien que je n’ai pas retenu grand chose.

J’ai aimé l’écriture, tantôt grave, tantôt comique. L’autrice s’est éclatée à écrire le roman et ça se voit. Son univers est vraiment bien construit, et tout est à sa place. J’ai apprécié la fin, qui sonne juste.

Au final, bien que l’autrice établit un univers construit et des personnages fouillés, je suis loin du coup de cœur que j’espérais.

Sylnor

#ISBN9782490700035

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je dois le lire pour le PLIB et si le ton de l’histoire a de quoi me plaire, j’ai un peu peur de l’ennui que tu as ressenti en cours de lecture…

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Oui je comprends ça m’a assez bloqué durant ma lecture, mais peut être que tu auras un avis totalement différent, d’autant que beaucoup de personnes l’ont apprécié !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s