Vampyria /1 La Cour des ténèbres – Victor Dixen #PLIB2021

Couverture Vampyria, tome 1 : La cour des ténèbres

« Tu vas t’épanouir à Versailles telle une fleur exotique. Les vampires du palais raffolent de tout ce qui sort de l’ordinaire. Mais attention : la Cour des Ténèbres a ses codes, ses pièges mortels, et le moindre faux pas s’y paye au prix du sang…

EN L’AN DE GRÂCE 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l’aristocratie vampyrique.

TROIS SIÈCLES PLUS TARD, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l’école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ? »

Victor Dixen nous livre dans son dernier roman une superbe uchronie, où le Roi Soleil est devenu un vampire pour échapper à la mort. Après l’avoir vaincue, tous les nobles et les riches se sont regroupés autour de l’Immuable afin de recevoir également la vie éternelle. C’est ainsi qu’un règne de terreur commença pour les simples roturiers, obligés de suivre des règles scrupuleuses, comme ne pas s’éloigner de plus d’une lieue de leur habitation, mais surtout donner son sang comme une dîme à payer, afin que les Vampyrs s’abreuvent sans sortir de chez eux.

Jeanne est une jeune roturière qui rêve d’aventure. Elle vit avec ses parents et ses deux frères, mais supporte mal cet endroit et les contraintes qui vont avec. Mais un soir, elle doit s’enfuir de chez elle et entre dans l’école des Écuries, une école formant la plus haute noblesse. Avec un seul objectif en tête, Jeanne va se battre de toute ses forces pour parvenir à ses fin.

Le gros point fort de ce roman, ce sont les personnages, à commencer par Jeanne. C’est une héroïne très forte et courageuse, si déterminée que rien ni personne ne peux l’arrêter. Malgré sa force, elle a également des faiblesses et des incertitudes. J’ai adoré suivre Jeanne, qui est très attachante, même si vers la fin elle a commencé à m’agacer en prenant des décisions déraisonnables, mais on ne peux s’empêché d’éprouver de la compassion malgré tout ce qu’elle a accompli.

D’autres personnages gravitent autour d’elle, tous très bien écrit, je songe notamment aux autres élèves de l’école des Écuries, où chacun à un rôle à jouer, quelque chose qu’il ou elle souhaite cacher … J’ai adoré le personnage de Naoko, que j’ai trouvé très bien développé.

L’histoire en elle même m’a conquise. Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu de romans sur les Vampyrs, et je dois admettre que cela m’avait manqué. Victor Dixen nous offre ici une uchronie, ce qui signifie qu’il change un détail de notre passé, qui change tout le futur. Ici, le roi Louis XIV s’est changé en vampire, réorganisant toute l’histoire de France. Les vampires sont des créatures classiques, elles n’aiment pas la lumière, un pieu en bois peux les tuer … J’ai aimé revenir aux origines de ces créatures de la nuit.

L’auteur réussit également à créer un univers riche à partir de la mythologie déjà existante, et à écrire une uchronie en prenant des personnages bien réels ayant existés, et en imaginer une version différente qui change toute l’histoire de l’humanité.

L’histoire est pleine d’action, de rebondissement et de retournement de situation, si bien qu’on ne prévoit que rarement ce qu’il va se passer. Je me suis laissé emporter par le récit, sans me poser de questions, et j’ai passé un super moment. La plume de Victor Dixen nous emporte complètement avec elle dans son univers.

Sylnor

#ISBN9782221250570

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’ai été très déçue par la fin de Phobos, j’ai donc du mal à retourner vers les livres de Victor Dixen. Mais le sujet et l’époque de ce nouveau roman m’intriguent beaucoup !

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Je trouve qu’il n’a rien a voir avec Phobos, et étant donné que la c’est un premier tome, la fin ne peux pas encore être décevante 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s