Goblin Slayer /1 – Kagyu – Kannatuki – Kurose

Couverture Goblin Slayer, tome 1

 » Je ne sauve pas le monde. Je ne fais que tuer des gobelins. « 

La jeune Prêtresse fraîchement devenue aventurière découvre, dès sa première mission, à quel point des monstres aussi faibles que des gobelins peuvent représenter une menace effrayante. Heureusement, un homme en armure se décrivant comme le Goblin Slayer – un crève-gobelins – fait son apparition et abat un par un, sans aucune pitié, tous les gobelins qui lui font face pour la tirer de cette mauvaise posture.

Goblin Slayer est une superbe découverte, acheté par hasard. J’ai dévoré ce premier tome, en aimant tous les éléments qui le compose.

Les dessins sont vraiment beau et agréable à observer, et les pages sont claires en toutes circonstances, sans que le dialogue ne viennent tous noircir, avec des plans assez larges, que j’ai beaucoup apprécié.

Les personnages ne sont pas ultra attachant pour le moment, mais nous sommes dans un tome qui les introduits ainsi que l’univers, et il y a un réel potentiel avec eux.

Nous sommes clairement dans un univers d’héroïc fantasy, où la magie côtois les créatures, et où les aventuriers passent par une agence pour récupérer des quêtes. Pour l’instant nous avons surtout eu affaire à des gobelins en terme de créature, et j’espère par la suite que nous en verrons d’autres.

Cette série n’est pas destinée aux plus jeunes, en raison du caractère gore et ecchi, mais qui font tout le charme de cette série !

Sylnor

Goblin Slayer, tome 1, Kurokawa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s