Aiden Jones/1 : La Marque – Catherine Loiseau #PLIB2020

Couverture Aiden Jones, tome 1 : La MarqueLondres, 1880, quelques décennies après l’invasion de la ville par des elfes, dragons et fées. Ces êtres magiques ne furent vaincus qu’au prix d’une guerre dévastatrice menée par les Magiciens du Collegium.
Aiden Jones est chasseur de critters, ces lutins, gnomes et autres pixies qui infestent encore les quartiers de Londres. Doté de pouvoirs magiques latents, il rêve d’entrer à son tour au Collegium qui forme les magiciens de la Reine Victoria.
La possibilité d’activer ses pouvoirs semble enfin à portée de main lorsqu’il apprend qu’une prime exceptionnelle sera accordée pour la capture d’un essaim de critters.
Sa quête le mène alors dans les beaux quartiers où il croise la route de Grace Fairchild, une jeune noble qui va lui proposer un pacte inattendu. Une rencontre qui le mènera peut-être plus loin encore que ce qu’il avait prévu…

Aiden Jones est un jeune garçon orphelin, élevé par son oncle, qui vit dans une pension depuis la mort de celui ci. Nous sommes à Londres, en 1880, et la ville est infestée de Critters, c’est à dire des fées, des lutins, gnomes et pixie … Chaque créature chassées et tuées peut rapporter un joli pactole, et Aiden en a fait son métier, lui permettant tout juste de payer son loyer et de quoi manger. Jusqu’au jour où les nobles font une annonce : Celui ou celle qui capturera le plus de critters recevra une très belle récompense. Aiden se met en mission, jusqu’à ce qu’il rencontre Grace, une fille de bonne famille qui veut devenir son alliée … Les choses vont se compliquer pour notre héros …

Aiden est un jeune garçon assez attachant, très débrouillard pour son âge. Il a une évolution assez conséquente, et j’ai pris plaisir à le suivre dans ses aventures. Je l’ai tout de même trouvé assez effacé, comme absent de son propre récit, et manquant un peu de profondeur …

Grace, elle, est une fille de bonne famille, qui ne manque de rien comparé à Aiden, mais qui s’ennuie. Elle à un caractère bien trempé qui cache quelque chose de plus complexe. C’est un personnage assez intéressant, que j’aurais voulu voir plus en détails.

Vu la date et le lieu où se déroule le récit, on peut s’attendre à ce qu’il y ait du  steampunk ! Et il y en a, à petite dose. Ce n’est pas flagrant, mais quelques références sont faites, où la façon de vivre de certains peut s’y rapprocher au niveau des technologie. La fantasy prime, avec l’invasion des critters et autres créatures.

La politique est assez présente, avec un Londres divisé en deux : les riches et les pauvres. Les pauvres on très peu de choses, travaille tous très jeune, on du mal à manger, et vivent dans un Londres puant et sale, tandis que les riches sont chez eux la plupart du temps, ne souffrent pas de la faim et vivent dans un grand luxe. Si ce n’est pas le thème principal, j’ai aimé voir cet aspect de Londres.

Une lecture mignonne, jeunesse, mais accessible au plus âgés, car l’écriture est simple mais pas enfantine. Les scènes d’actions sont très bien gérées, et on ne s’ennuie pas dans les moments les plus calmes. J’ai passé un très bon moment dans ce roman de fantasy, dont je lirais très certainement le second tome !

Sylnor

#ISBN9791093950730

 

 

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s