Scary Stories – Alvin Schwartz & Stephen Gammell

Je Couverture Scary Stories : Histoires effrayantes à raconter dans le noirne connaissais pas avant de tomber sur la bande annonce du film. Ce dernier m’a fait de l’oeil, et j’ai tout de suite eu envie de le voir ! Et j’ai ensuite découvert le livre, par hasard en librairie, et je me suis jetée dessus, séduite par la couverture et le format des histoires !

Une petite note à part pour la couverture ! Elle est super attirante, et le titre brille dans le noir ! Je l’ai appris à mes dépens en le prenant en livre de chevet et après avoir éteint la lumière ! X) Cela le rend encore plus attirant, de plus que le titre est en relief et doux.

 

Ce roman se divise en séquences, elles mêmes divisées en courtes histoires. Très courtes, certaine faisant une page au plus. Je me suis assez vite familiarisé avec le style, assez particulier, car il s’agit d’histoires d’horreur contées, mais c’est nous qui racontons cette histoire, du moins l’auteur s’imagine comment nous devrions faire s’il nous arrivait de raconter ces histoires à nos amis. Si cela m’a légèrement perturbée au début, j’ai très vite été séduite, et j’ai dévoré le roman en deux jours.
Résultat de recherche d'images pour "scary stories illustrations"

 

Je suis extrêmement déçue de ne pas avoir connu ces nouvelles enfant. Je n’ai pas frissonné comme un enfant aurait pu le faire, imaginant un monstre sous le lit, dans le placard, quelqu’un le poursuivant dans l’ombre … J’ai juste pris beaucoup de plaisir à le lire, mais j’ai regretté l’absence de peur que j’aurais eu plus jeune. Le livre est illustré par Stephen Gammell, et je pense qu’il a du donner des cauchemars aux petits enfants ! Il a réussi à sublimer l’horreur de ces nouvelles, avec des personnages déformés, des bâtisses noires, des créatures, des fantômes … J’ai adoré tourné les pages afin de découvrir la prochaine nouvelle avec l’illustration qui l’accompagnait.

Résultat de recherche d'images pour "scary stories illustrations"

Certaines nouvelles fonctionnent mieux que d’autres, mais toutes on un petit truc particulier. Il y en a certaines qui ne sont que des quiproquos (peut être celle que je préfère, montrant la peur qui monte chez les personnages sans raison), des chansons (avec les notes si l’on veut la jouer ou la chanter), des histoires très courtes (moins d’une page) d’autres plus longues (3 à 4 pages), mais toutes on su se différencier, même si certaines peuvent être répétitives.

AImage associéeu final, c’est un roman que j’ai vraiment apprécié, mais que j’aurais préféré découvrir étant enfant. Je le recommande tout de même aux adultes souhaitant retrouver ses peurs d’enfances, et d’oublier toute rationalité.

P.S : J’ai été voir le film au cinéma, et je l’ai trouvé génial ! J’en ferais peut être une chronique, dîtes moi si ça vous intéresse ^^

Scary Stories, Alvin Schwartz & Stephen Gammell, Castelmore, 2019

 

 

 

Sylnor

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s