Le Dieu dans l’Ombre – Megan Lindholm

« Couverture Le dieu dans l'ombreEvelyn a 25 ans. Un séjour imprévu dans sa belle-famille avec son mari et son fils de cinq ans tourne au cauchemar absolu. Une créature surgie de son enfance l’entraîne alors dans un voyage hallucinant, sensuel et totalement imprévisible, vers les forêts primaires de l’Alaska. Compagnon fantasmatique ou incarnation de Pan, le grand faune lui-même… Qui est le Dieu dans l’ombre? »

Le Dieu dans L’Ombre, Megan Lindholm, ActuSF, 2019

 

 

De quoi ça parle ?

Nous suivons Evelyn, une femme mariée, mère d’un petit garçon. Cette famille se rend chez celle du père, Tom, afin d’aider le grand-père à la ferme familiale, pour deux mois. Evelyn se retrouve seule toutes les journées pendant que son mari travaille, alors que sa belle mère et belle sœur essayent de faire d’elle une « femme », car trop masculine à leur goût. Evelyn ne se sent pas à sa place, elle se sent manipulé par sa belle famille, et délaissé par son mari qui donne raison à sa famille. Essayant de devenir la femme que tout le monde veut qu’elle soit, elle va se réfugier mentalement dans ses souvenirs d’enfance, hantée par un personnage très mystérieux, un Faune …

Les Personnages

Evelyn est une femme très banale, ce qui fait qu’on peut s’identifier assez facilement à elle. Ses réactions sont assez normales, voir trop calme parfois, et on a envie de lui hurler dessus pour qu’elle se bouge. Elle est le narrateur, renforçant la proximité avec le lecteur.

Tom, son mari, est un personnage qu’on finit par détester. Il éclipse totalement sa femme, se servant d’elle pour assouvir ses besoins, ne tient pas tête à ses parents et leur donne raison en dépit de tout, n’assume plus l’éducation de son fils, etc. C’est un personnage qui se révèle plus plat qu’Evelyn, alors qu’il avait tout pour briller.

Teddy est leur jeune fils. Je ne me suis pas attachée plus que cela à lui, ce qui pose problème plus loin dans le récit. Mais c’est un petit garçon très enthousiaste et innocent, qui aime ses parents, mais se sent trituré entre sa mère et l’autre côté de sa famille.

La belle famille d’Evelyn est manipulatrice, cruelle et exécrable. Je n’en dirais pas plus, mais ils font tout pour qu’Evelyn se sente mal, exclue de tous.

Mon avis

Je voulais découvrir la plume de Robin Hobb depuis un bout de temps, donc quand on m’a proposé ce roman, j’ai sauté sur l’occasion. Attention, ce n’est pas de la fantasy comme elle à l’habitude d’en écrire. Ce roman est complètement différent.

Le roman est divisé en deux parties distinctes, l’avant et l’après, mais qui ne sont pas clairement différenciées dans le roman. Le lecteur le devine.

Nous sommes dans un univers réaliste, avec une pointe de fantastique, uniquement représentée par le Faune, habitant mystérieux de la forêt, ami d’Evelyn. On passe une bonne partie du récit à se demander s’il est réel ou non.

On oscille entre le passé d’Evelyn, quand elle était enfant, sauvage et libre, avec le présent, mère de famille et enfermée dans la petite maison de la ferme.

Le récit est superbement écrit, on ressent chaque émotion décrite, les descriptions sont presque magique et nous permettent de très bien imaginer les décors. Il s’agit d’un roman très intimiste, dans les pensées d’une femme lasse de sa vie de femme au foyer.

J’ai eu envie de donner des claques et de hurler contre les personnages durant tout le livre. L’autrice réussit à nous mette du côté d’Evelyn et à détester tout les autres !

Il n’y a pas d’action dans ce livre, du moins vraiment très peu, mais je ne me suis pas ennuyée une minute !

C’est pour moi une très belle découverte, un roman calme, proche de la nature, qui nous retrace le parcours d’une femme qui se révèle très forte, au travers d’une forêt mystérieuse et magique. 

Sylnor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s