Le Songe d’une Nuit d’Octobre – Roger Zelazny

« Ce sCouverture Le songe d'une nuit d'octobreera pendant l’horreur d’une profonde nuit, la dernière d’octobre. La lune sera pleine. On a un mois pour préparer le Jeu. Pour collecter les outils, déjouer les plans de ceux de l’autre camp, trouver l’endroit magique… L’enjeu est de taille : si ce sont les ouvreurs qui gagnent, alors les Anciens Dieux reviendront, et je ne vous dis pas la catastrophe ! Moi, Snuff le chien, je vous assure que je ne chôme pas. Entre mes rondes et les informations que je dois récolter, j’estime que je fais bien mon boulot. Notez, la chatte grise se débrouille bien aussi. Mais de quel bord est sa maîtresse ? That is the question… Quand Jack l’Éventreur, Dracula, Raspoutine, Frankenstein et quelques autres s’affrontent ? chacun aidé d’un compagnon à poil ou à plume ? On peut s’attendre à tout ! Surtout par une nuit de pleine lune… »

Le Songe d’une Nuit d’Octobre, Roger Zelazny, ActuSF (Hélios), 2019

Je tiens tout d’abord remercier les éditions ActuSF qui m’ont fait découvrir ce petit bijou ! (Et la couverture est magnifique !) Quand ils me l’ont proposer, j’ai littéralement sauté dessus, le scénario et la couverture me faisait vraiment envie !

Parlons d’abord de l’histoire. Nous suivons Snuff, qui est le chien de Jack l’Éventreur. Il est le narrateur de ce récit. Pour l’instant, tout est normal. On apprend par la suite que l’histoire se déroule à Londres (ce qu’on a pu deviner très vite de par la présence de Jack), et que les protagonistes participent à un jeu, se déroulant à la fin du mois d’octobre. On ignore la nature de ce jeu, mais on découvre petit à petit les participants. Et ils ne sont pas des moindres ! Sherlock Holmes, le docteur Frankenstein, Raspoutine, le comte Dracula … Et on découvre ensuite que les participants suivent un camp, qui pourrait déterminer le sort de la terre, selon les vainqueurs …

J’ai adoré ! Dés le début, avec un chien narrateur, on sait que ce livre va être différent des autres ! Et il se démarque avec génie ! Tout ce qu’on sait des protagonistes humains, on le sait grâce aux animaux. Chaque animal est l’animal de compagnie d’un des joueurs, et ils parlent entre eux, en quête d’indice. J’avais l’impression de lire une fable ou un conte ! Les animaux ont beaucoup plus de dialogue entre eux que les humains. J’ai adoré Snuff. Il est attachant, intelligent, drôle et fidèle. Il est très attaché à son maître, et n’hésite pas à prendre des risques pour lui. Ce que j’ai aimé, c’est que le caractère de chaque animaux correspond à ce qu’il est, ce qui est vite drôle, car la chaîne alimentaire reste la même.

Pour parler des humains, aucun n’est mentionné par son vrai « nom ». Ils ont tous des surnoms, et les activités qu’ils font nous amène à déduire qui ils sont vraiment. Seul Jack est nommé. L’auteur nous amène à réfléchir pendant son histoire, et on peut deviner certaines choses en connaissant les personnages. C’est un vrai jeu de piste, que j’ai adorer effectué. On apprend les informations en même que Snuff, et on mène l’enquête en même temps que lui, et on  peut s’avancer à faire des pronostiques !

Il s’agit donc d’une lecture légère, pleine d’humour, avec une vraie intrigue, qui nous amène à déduire certaines choses. Nous sommes plongé dans un Londres à l’époque victorienne, avec des références à Lovecraft disséminés dans tout le livre, jusqu’au chapitre final qui sort tout droit de l’univers Lovecraftien. L’auteur mélange donc personnage littéraire et historique, à la même époque, et se connaissant tous plus ou moins.

Concernant le format, le livre est assez petit. Chaque chapitre correspond à un jour du mois d’octobre, un peu comme si l’on lisait un calendrier. Tout se déroule sur un mois, avec des chapitres très courts pour certains, plus long pour d’autres, et on se retrouve à toujours en lire un de plus, et à le finir beaucoup trop vite ! Il n’y a pas de temps mort, et on ne s’ennuie pas une seule seconde.

Pour finir, j’ai adoré ce livre, qui se démarque réellement des autres ouvrages. Si vous aimez ces personnages, l’époque victorienne, les animaux qui parlent, jouer les détectives, alors ce livre est fait pour vous ! Lisez-le !

Sylnor

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. La couverture est déjà très alléchante comme le résumé. Tous ces personnages littéraires réunis en un seul livre avec pour narrateur de l’histoire un chien, ça m’a l’air très intéressant. Je le note 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Il est génial ! Il y a une autre édition avec une autre couverture si tu veux ^^ mais oui je te le conseille vraiment vraiment !!

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s