Update Lecture #6

 

Ce que j’ai lu : 

Le secret de l’Épouvanteur, Joseph Delaney, Bayard Jeunesse, 2007 (371 pages)
«  » L’hiver va être long et rude, mon fils. Tous les signes l’annoncent. Les hirondelles se sont envolées ceCouverture L'Epouvanteur, tome 03 : Le Secret de l'épouvanteurrs le sud presque un mois plus tôt qu’à l’accoutumée, et les premières gelées sont survenues alors que mes rosiers étaient encore en fleur Je n’avais jamais vu ça. Ca sera une période éprouvante : aucun de nous n’en sortira indemne. Aussi, ne quitte jamais ton maître. Il est ton seul véritable ami. Vous devrez vous soutenir l’un l’autre  » Alors que le froid se fait plus vif, l’Epouvanteur reçoit un message qui semble grandement le perturber. Il décide aussitôt de quitter Chipenden pour se rendre dans sa maison d’hiver, à Anglezarke. La vieille demeure est lugubre : dans les profondeurs obscures de ses caves sont enfermées des sorcières et des gobelins. Quant au mystérieux auteur de la lettre, qui rôde dans les parages, il se révèle être l’ennemi juré de John Gregory. Au cours de longs mois d’hiver, Tom découvre peu à peu le passé caché de son maître. L’Epouvanteur doit-il payer le prix de ses erreurs de jeunesse ? Lorsque certains secrets qu’il a toujours dissimulés, seront finalement dévoilés, Tom va se trouver en grand danger… »

Couverture L'Epouvanteur, tome 04 : Le Combat de l'épouvanteurCouverture L'Epouvanteur, tome 05 : L'Erreur de l'épouvanteurCouverture L'Epouvanteur, tome 06 : Le Sacrifice de l'épouvanteur

« Le ShCouverture Aberrations, tome 1 : Le réveil des monstresole, un monstrueux brouillard, a englouti des régions entières de l’Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créature immondes : les aberrations.
Dans le duché de Lancaster, Crafty, treize ans, est l’un des rares survivants qui peut traverser ces étendues maudites. Recruté pour servir au château, il devient l’apprenti d’une mystérieuse guilde qui l’envoie effectuer des missions dans les zones dangereuses. Mais bientôt, le garçon devine que les aberrations ne représentent peut-être pas le plus grand danger… »

Aberrations, tome 1, le Réveil des Monstres, Joseph Delaney, Bayard Jeunesse, 2019 (352 pages)

 

Ce que je lis :

L’Alchimiste : Le secret de l’immortel Nicolas Flamel, Michael Scott, Pocket Jeunesse, 2008 (360 pages)
« Un mCouverture Les secrets de l'immortel Nicolas Flamel, tome 1 : L'alchimisteanuscrit ancien a disparu. Le monde moderne court à sa perte. Seuls Josh et Sophie sont capables de sauver l’humanité. Les voilà sur le point d’entrer dans la plus grande légende de tous les temps ! »

 

 

 

N’oubliez pas de me dire ce que vous avez lu cette semaine !

Sylnor

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Minimouthlit dit :

    Je viens justement de finir les tomes 14 et 15 de L’épouvanteur et j’attends le premier tome d’Abérrations.
    Sinon, je viens de m’offrir L’alchimiste en poche également ! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. antredesylnor dit :

      Tu les trouve comment ? Ils sont toujours aussi bon ? Je suis au tome 6 pour le moment et je trouve ça toujours aussi bien ^^ Je vais bientôt poster ma chronique d’Aberration si tu veux 😉
      Merci beaucoup pour ton commentaire, ça fait plaisir 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Minimouthlit dit :

        Je trouve que c’est de mieux en mieux ! Franchement, la série ne faiblit pas du tout 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. antredesylnor dit :

        Tant mieux, ça me faisait peur ! Il faudra que j’achète la suite alors ! ^^

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s