Dolorine à L’école !

« DCouverture Les soeurs Carmines, tome 3 : Dolorine à l'écoleolorine Carmine fait sa rentrée des classes dans un pensionnat et découvre avec stupeur qu’aucun fantôme ne hante ce lieu. Miss Elizabeth, l’inquiétante institutrice, y est peut-être pour quelque chose. Avec l’aide de ses soeurs, elle mène l’enquête pour retrouver la trace de ses compagnons favoris. »

Les Soeurs Carmines, Dolorine à l’école, tome 3, Ariel Holz, Mnémos, 2018

 

Le troisième tome des soeurs Carmines clôt (malheureusement) cette saga. Ce roman est centré sur la cadette des soeurs, Dolorine. Cette dernière peut voir et parler avec les fantômes, et possède une poupée assez méchante. Dolorine va rentrer dans un pensionnat. Dès les premiers instants, la petite sent que quelque chose ne va pas : il n’y a pas un seul fantôme dans tout le pensionnat. Et, intrépide comme elle est, elle va enquêter dessus.

On passe d’un récit à la 2ème personne présent dans le deux pour revenir à un récit à la 3ème personne, mais ponctuée du journal intime de Dolorine, qui me fait toujours autant sourire lorsque je le lis. On va parfois du côté de Merry et Tristabelle, où l’on voit les relations naissantes des deux soeurs, mais aussi un point de vue plus mature sur la situation, bien que ce soit Dolorine sur le devant de la scène.

J’aime vraiment le personnage de Dolorine. Je le trouve un peu moins développée que ses sœurs, mais en même temps plus touchant, car plus jeune je pense. Et après un deuxième tome avec Tristabelle aux commandes, ça fait du bien de souffler sur quelque chose d’enfantin ! Dolorine est un vrai bout-en-train. Elle et Mr Nyx nous font éprouver diverses émotions, et la scène finale est juste génial, elle pourrait entrer dans la légende !

La plume d’Ariel Holz est toujours bourrée d’humour noir, de cynisme et de sarcasme. Les nouveaux personnages qu’on y rencontre sont très attachants, et bien qu’il y a plus d’enfants que d’adultes, le récit ne devient pas enfantin. Il est toujours aussi sombre, plein de rebondissement et de mystère. On ne pouvait rêver mieux pour clôturer cette saga. Je sais que j’hésite souvent à lire les suites, car je les trouve en général moins bien que les précédents. Mais là, cette suite est vraiment à la hauteur. Foncez vraiment, et si vous n’avez toujours pas commencé cette saga, alors n’attendez plus !

Sylnor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s