La Faucheuse de Neal Shusterman !

« LesCouverture La faucheuse, tome 1 commandements du Faucheur :
Tu tueras.
Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation.
Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue.
Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté. »

La Faucheuse, Neal Shusterman, édition R (2017)

Je me suis enfin décidé à le lire, étant donné qu’il était dans ma PAL de liseuse depuis des siècles ! Et je me demande pourquoi j’ai autant attendu ! Ce livre à été un gros coup de coeur ! J’ai adoré !

On est dans un futur proche, où la mortalité n’existe plus. Il n’y a plus de gouvernement, mais le Thunderhead, une IA qui contrôle le monde. Et tout le monde à toute la connaissance nécessaire pour tout comprendre.  Les gens vivent plusieurs siècles, et s’ils se tuent accidentellement, des centres de résurrection les remettront sur pieds. Sauf que ce monde est désormais surpeuplé. On fait donc appels à des faucheurs, des êtres humains qui ont pour devoirs de glaner les gens afin de réduire un peu la population.

On suit Citra et Rowan, deux jeunes adolescents comme les autres, mais dont le chemin va croiser Maître Faraday, un faucheur. Ce dernier va donc prendre Citra et Rowan comme apprentis, afin qu’un des deux deviennent un faucheur.

J’ai trouvé l’histoire très originale, ce n’est pas un livre que l’on peut lire tout les jours. Le style de l’auteur est très addictif, une fois le livre commencé on ne le lâche pas. Ce roman pose une question philosophique très importante. Que se passerait-il si on ne peut pas mourir ? Si l’on savait tout sur tout ? Si on ne manquait de rien ? On se lasserait de tout, et on ne prendrait plus aucun plaisir. C’est ce que soulève ce roman. Le livre est assez bien fait pour que ce futur soit plausible, avec tout ce qui va avec. Les moeurs changent car la mort n’existe plus.

On alterne le point de vue (3ème personne) de Citra et Rowan, ainsi que le journal des Faucheurs (1ère personne), ce qui rend le livre vraiment très intéressant. J’ai beaucoup aimé les personnages de maître Faraday et de madame Curie, qui sont des personnages fascinants. Citra et Rowan sont des personnages assez opposés, mais ils se ressemblent aussi en de nombreux points. Je les aime tout les deux, même si j’ai une petite préférence pour Rowan qui à une très belle évolution.

On suit ces deux adolescent dans leur apprentissage. Ils apprennent le maniement des armes, des poisons, et autres méthodes pour tuer. On assiste également à des mises à mort, « glanage » et aux émotions de chacun qui paraissent beaucoup trop réel. C’est sans doute un des récit les moins manichéens que j’ai lu. Car ils tuent, mais pour le bien, et cela est normal. Mais comme partout, il y a de « bon » et de « mauvais » faucheurs, et j’ai vraiment aimé voir les différents facettes des faucheurs, mais aussi des êtres humains, faisant tout pour ne pas être glaner dans un monde où la mort n’existe plus.

Au final, j’ai eu un coup de coeur pour ce roman, mais j’hésite à lire le deuxième, car je pense que le premier tome se suffit en lui même. Je verrais certainement par la suite ^^

Sylnor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s