Heartless de Marissa Meyer !

« VoCouverture Heartlessus êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Coeur avant Alice aux pays des merveilles ?

La Reine de Coeur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Coeur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union. Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son coeur : Badin, le bouffon du Roi. Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse… » (4ème de couverture)

Heartless de Marissa Meyer, éditions Pocket Jeunesse (2017), 599 pages.

Ce qui m’a vraiment interpellée, c’est la couverture. Elle est sublime, et la phrase inscrite dessus m’a vraiment intriguée :  » De l’autre côté du miroir, amour et mensonge ne font qu’un. » Puis j’ai découvert que ce roman reprenait l’univers d’Alice au Pays des Merveilles, que j’aime beaucoup, donc j’ai foncé. Je l’ai lu en assez peu de temps.

Le roman est à la 3ème personne, nous suivons le point de vue de Catherine, nous savons tout en même temps qu’elle. J’ai un peu de mal avec la 3ème personne d’habitude, mais là ça ne m’a en aucun cas rebuté. Catherine est très agréable, attachante. Elle a un fort caractère, même si elle agit bêtement par moment. Tout ce qu’elle veut c’est ouvrir une pâtisserie, mais étant la fille du Marquis, un tout autre destin l’attend, qu’elle ne peut choisir, et tout est contre elle.

J’ai eu un gros coup de coeur pour le Joker (Badin) et Cheshire, et j’ai adoré retrouver les personnages du Pays des merveilles, ainsi que tout ce qui le caractérise, tel que le croquet ou la danse des quadrilles. En revanche j’ai moins aimé le chapelier fou qui m’a un peu tapé sur les nerfs, l’amie de Catherine ainsi que ses parents, qui sont d’une débilité profonde.

L’action s’enchaîne vraiment bien, il y a très peu de longueur. L’histoire d’amour ne prend pas toute la place, elle n’est pas lourde et ne gâche pas le récit, ce n’est pas le centre. Le récit est léger, le style est simple mais vraiment attractif. Elle instaure l’univers, le met en place sans difficulté, rien ne paraît forcé.

Finalement, j’ai adoré du début à la fin, voir ce qui a fait devenir la reine rouge cruelle est vraiment intéressant, et on pourrait presque croire que c’est la vérité. Cette histoire pourrait presque être un préquel au roman de Lewis Caroll. L’univers est vraiment bien mis en place, ce n’est pas un coup de coeur mais presque ! Je vous invite vraiment à le lire, surtout si vous aimez l’univers d’Alice au Pays des Merveilles !

Sylnor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s