The 100, tome 1 de Kass Morgan

The 100, tome 1 de Kass Morgan aux éditions Robert Laffon (R, 2014)

JeCouverture Les 100, tome 1 connaissais de nom avec la série, que je n’ai jamais regarder. J’en ai entendu beaucoup de bien, puis j’ai découvert qu’il existait des livres. J’ai trouvé le tome 1 pas cher, et me le suis pris. Je ne savais pas vraiment de quoi ça parlait, donc c’était la surprise ! C’en fut une bonne.

Nous sommes dans l’espace. Plus personne n’a mis les pieds sur terre depuis 200 ans. On ne sait pas ce qui s’est passé, mais on ne peut plus y aller. L’humanité vit donc dans l’espace. Il y a bien sûr des classes sociales, avec les riches et les pauvres. Il y règne la loi de l’enfant unique, la natalité étant très régulée. Les jeunes de moins de 18 ans, à la moindre infraction, vont en prison, avec une condamnation à mort le jour des 18 ans. Clarke est en prison, et approche des 18 ans. Se pensant condamnée, elle va aller sur la terre avec 99 autres détenus, pour vérifier si elle serait habitable.

On suit plusieurs personnages, Clarke, Glass, Bellamy, et Wells. Le roman est à la 3ème personne, avec point de vue omniscient. C’est assez intéressant de suivre chacun des personnages, qui mènent tous une vie différente, bien qu’ils se connaissent tous. On suit à la fois trois personnages sur la terre, et un seul qui reste sur le vaisseau, ce qui nous permet d’avoir une plus grande vision des choses. Ils ont tous un passé que l’on découvre au fur et à mesure du récit.

L’écriture est fluide, il n’y a pas de réelles longueurs. On se pose des questions, on se demande pourquoi chacun a été incarcéré, pourquoi la terre n’est plus habitable … L’auteure ne répond pas tout de suite à ces questions, elle crée un suspense. On pourrait penser à une dystopie, avec le chancelier qui dirige le vaisseau, créant des règles assez tyranniques, n’hésitant pas à tuer pour ses intérêt et pour conserver la paix dans le vaisseau.

En revanche, les histoires d’amour sont beaucoup trop présentes à mon goût, ils sont tous prêt à tout pour sauver les personnes qu’ils aiment, soeur, amis, amoureux … C’est peut être le seul truc qui gâche le roman, tout tourne autour de ça.

Finalement, j’ai beaucoup aimé, un bon roman de science-fiction, légèrement dystopique, avec des personnages très intéressant.

Sylnor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s