Les Soeurs Carmines : Le Complot des Corbeaux de Ariel Holzl

JRésultat de recherche d'images pour "les soeurs carmines"e voulais le lire depuis déjà un petit moment, mais sans plus. Puis j’ai appris que c’était un mélange entre du Tim Burton, du Edgar Allan Poe, du Lovecraft et du Stephen King. Que demandez de plus ? Je l’ai acheté aux Imaginales et je l’ai dévoré. Que dire dessus ? Il était GÉ-NI-AL. Tout d’abord : l’univers. Grisaille est géniale. Soyons clair; je ne veux pas y vivre : il y a trop de manière d’y mourir. Mais voir nos personnages évolués dans cette ville sans pitié où l’on décore les pendus pour les faire plus festifs, c’est vraiment chouette. Je me suis éclatée à lire le nom des quartiers, des cimetières, des maisons de noblesses … De tout en fait. Le meurtre est presque légal, on coupe une main pour un vol, on a des salons de beauté avec du vrai sang (c’est meilleur pour la peau), on a des bals royaux qui lâchent du gaz mortel en fin de réception, … Tout est mortel.

Qui sont nos personnages du coup ? Eh bien les Soeurs Carmines. Trois soeurs vivant seules dans un manoir, mais sans un rond. Il y a Tristabelle, l’aînée, é-vi-dem-ment, qui passe plus de temps à se regarder dans le miroir qu’à autre chose, Merryvère, celle que l’on suit dans ce premier tome, une monte-en-l’air, c’est à dire une petite cambrioleuse en herbe qui essaye de rapporter ce qu’elle peut pour nourrir ses soeurs, et enfin Dolorine, la petite dernière qui emmène partout Mr Nyx, qui ressemble à une poupée vaudou, et qui peut voir et parler avec les fantômes. Elle tient également un journal hilarant, où l’on peut suivre son quotidien avec les fantômes. Rien que le journal vaut le détour.

Donc c’est Merryvère que nous suivons dans ce premier tome. Cette dernière est courageuse, forte, et déteste tout ce que sa soeur (Tristabelle) aime. Elle fait donc des missions pour essayer de rembourser les dettes qu’elles ont. Mais une de ses missions tourne mal, et elle se voit aller délivrer sa soeur (toujours Tristabelle) des vampires.  On rencontre alors des personnages tous plus loufoques les uns que les autres, des personnages attachants, d’autres que l’on a envie de trucider vif. C’est donc rempli d’un humour macabre, voir noir, qui est génial, et dont on se lasse pas.

J’ai vraiment adoré ce premier tome, qui a vraiment répondu à mes attentes, J’ai vraiment hâte de lire la suite. J’ai également eu la chance d’avoir un exemplaire dédicacé par Ariel Holz en personne, avec un beau marque page et un badge de Mr Nyx ! Je pense donc m’acheter la suite si j’en ai l’occasion, en espérant qu’elle soit aussi bien que ce premier tome !

Sylnor

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s